Terres d’Eïjah

Une légende raconte que dans le pays lointain des terres d’Eïjah,
Dès que la nuit tombe, un halo vert s’illumine dans le froid.
Les plus anciens prétendent qu’il s’agit là d’un trésor caché,
Situé au fond d’une petite grotte, sur les pentes escarpées.
Aucun homme jusque là n’est revenu en vie de cette quête,
Car nombreux sont sur le chemin, les dangers qui les guettent.
Le jeune Fidhj parti à son tour à l’assaut des montagnes,
Brisant à tout jamais le cœur de sa famille et de sa compagne.
Son agilité et la force transmise par ses ancêtres,
Lui sauvèrent la vie quand il glissa du rebord de la crête.
Il sombra le long d’une corniche, épuisé et affaibli.
Et quand il reprit enfin conscience, il faisait déjà nuit.
A quelques pas, une lumière verte intense l’éblouit,
L’entrée de la grotte était là, sous ses yeux, devant lui.
Le cœur battant il marcha vers le trésor lumineux.
Qui dans une nuée de lucioles s’envola vers les cieux

Pourquoi

Je voulais réaliser un parfum qui fasse penser à la montagne et à sa végétation d’arbres résineux. Des pins, du vert et l’odeur de l’altitude. L’air est sec et dense et illustre la progression du héros. La neige est lourde et il doit avancer vers cette lueur verte. Trouverons-nous nous aussi le trésor au milieu des résines … ?

Notes

Menthe, Mandarine Verte, Eucalyptus Olida, Cyprès bleu, Ciste, Pin Noir, Oliban, Gaïac

Si Terres d’Eïjah était un son…