Impasse des Rêves

Dans la nuit ébène, elle s’avance,
Le néon sur l’asphalte humide danse.
Près de la vitre, elle se penche,
Il l’invite pour une séance …

Sur le cuir usé elle se glisse,
L’odeur de fumée froide s’immisce
Dans ses boucles un peu trop lisse,
Entre ses lèvres qui frémissent …

Ce matin encore, elle s’endort,
Quand tout le monde dehors,
De sa longue nuit ignore,
Le prix de ses efforts …

Un autre soir, un autre bitume,
D’autres bouches encore qui fument,
Des lumières au-dessus qui s’allument,
Sur les désirs qui se consument …

Un autre soir, une nouvelle voiture,
Elle file maintenant à toute allure ;
Le canon a changé son aventure,
Laissant sur le trottoir ses blessures …

Ce matin encore, elle s’endort,
Quand tout le monde dehors,
De sa longue nuit ignore,
Le prix de ses efforts …

Pourquoi

J’ai souhaité créer un parfum sombre et pesant comme une nuit sans fin.
L’odeur de cacao fumé est présente, insistante, du début à la fin.
Les notes de framboise et de bergamote apportent un peu d’espoir à cette femme qui a pris son destin en main.

Notes

Framboise, Bergamote, Cacao, Oliban, Baume du Pérou, Cèdre, Bouleau, Cuir

Si impasse des rêves était un son…