Biche Criminelle

Entre les grands pins, on peut l’apercevoir,
Discrètement, dès les premières lueurs du soir,
Prendre l’unique chemin qui mène à la rivière.

Les animaux s’écartent furtivement sur son passage,
Chaque fois ressentant le même drôle de présage,
Que quelque chose va à nouveau se produire à la lisière.

La biche avance silencieusement au travers de la forêt,
Frôlant les mousses et reniflant les feuilles tombées,
L’heure est enfin arrivée de s’arrêter près des pierres.

Des tâches sombres et rouges forment une fresque au sol,
Elle lève la tête et voit un groupe de pies qui s’affolent,
La forêt s’assombrit derrière elle et se voile de mystère.

La biche est allongée près des pins à l’abri du vent,
Regarde gisant les restes de son crime malfaisant,
Les baies étaient encore plus délicieuses qu’hier.

Pourquoi

J’ai eu envie de faire un parfum parlant d’une biche dont le péché mignon est la gourmandise.
Une odeur de baies juteuses et sucrées collent à sa fourrure tandis qu’elle se prélasse sur l’autel des sacrifices fruités ; d’où montent des fumées d’encens imaginaires.

Notes

Baie de Genévrier, Framboise, Encens, Ciste, Ambre, Yerba Maté, Cèdre, Santal

Si biche criminelle était un son…